Né le 11 septembre 1923 à Montlebon (Doubs), fusillé le 16 avril 1943 à Angers (Maine-et-Loire) ; résistant.

Jean Vuillecot, fils de Léon et de Marguerite née Niquille, résidait à Montlebon. Il fut arrêté dans l’après-midi du 29 août 1942 par des douaniers allemands pour avoir facilité le franchissement de la frontière franco-suisse à des étrangers de race juive. Il fut traduit devant le tribunal militaire allemand d’Angers le 24 mars 1943. Le 30 mars, il fut condamné à mort pour espionnage, et a été fusillé le 16 avril 1943 à 9 heures, avec Robert Tschanz,Olivier Giran et Georges Beuret.
Il fut inhumé dans le cimetière de l’Est à Angers (carré 5, tombe 14). Les autorités allemandes n’ayant pas donné son nom au moment de son inhumation, le maire d’Angers fit procéder à son exhumation pour identification, le 23 avril 1944 à 19 heures.
Son corps fut exhumé le 18 septembre 1948 et restitué à sa famille.
Tous les troisièmes dimanches du mois d’octobre, une cérémonie a lieu devant le monument des fusillés de Belle-Beille, à Angers, au cours de laquelle son nom est cité.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Maine-et-Loire, 181 J 50, 303 W 292. – Arch. mun. Angers, 4 H 103. – Registre des inhumations des cimetières de l’Est à Angers et de Morteau. – État civil.

Bertrand Gogendeau

Version imprimable