Né le 4 novembre 1923 à Valdaigno (Italie), fusillé le 23 août 1943 au Mont-Valérien (Seine, Haut-de-Seine) ; employé de commerce ; boucher à Beaumont (Meurthe-et-Moselle) ; résistant FTPF de Meurthe-et-Moselle.

Fils d’Oreste Albiero mineur à Moutiers (Meurthe-et-Moselle), Armand rejoignit en 1926, son père installé en France depuis quelques années, accompagné de sa mère Rina Laura Albiero ; il était l’aîné de quatre enfants. Titulaire du certificat d’études primaires, il suivit une formation de commis de commerce au sein du magasin Clément puis âgé de 17 ans à la société alimentaire Solpa à Beaumont (Meurthe-et-Moselle). Le jugement déclaratif de décès indique boucher. L’année suivante, en 1941, il rejoignit la résistance puis au sein des FTP participa à des sabotages notamment sur la ligne de chemin de fer d’Auboué à Homécourt. Armand Albiero fut arrêté chez des amis à Beaumont avec Alberto Montanaro, par les gendarmes français le 17 janvier 1943. Il fut accusé de militantisme communiste et de tentative d’homicide volontaire (affaire Marcel Simon).
Incarcéré à Briey, où il vit pour la dernière fois son père, il fut transféré à la prison de Nancy où le tribunal militaire allemand de la ville le condamna à 4 ans de travaux forcés. Emprisonné à Fresnes le 21 avril, il fut à nouveau condamné cette fois à la peine de mort le 13 mai 1943 par le tribunal allemand du Gross Paris. Il était célibataire.
Il a été fusillé au Mont-Valérien le 23 août 1943 à 16h14 avec un groupe de FTP dont Alberto Montanaro.
Le nom d’Armand Albiero est inscrit sur le monument cloche du Mont-Valérien et sur le monument aux morts de Moutiers.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, BVIII. — site Fusillés du Mont-Valérien. — Ludivine Achard de Leluardière, op.cit. . — Lettre de son frère communiquée par l’Association nationale des familles de fusillés et massacrés de la résistance française et de leurs amis en juillet 2015.— État civil jugement déclaratif de décès.

Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier

Version imprimable de cet article Version imprimable