Né le 14 juin 1904 à Aït Saada, douar Yattafen (Algérie), fusillé le 12 mars 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; manœuvre.

Aït Abderrahmane demeurait à Paris (XVe arr.). Il était ouvrier dans l’industrie. Son arrestation eut lieu fin février ou début mars 1942 pour « détention d’armes ». Il comparut le 9 mars 1942 devant le tribunal du Gross Paris qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.), fut condamné à mort et passé par les armes le 12 mars au Mont-Valérien.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, Boîte 5 Liste S 1744-150/42 (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes.

Daniel Grason

Version imprimable de cet article Version imprimable