Né le 28 juin 1891 à Paris (IIIe arr.), fusillé le 18 mars 1943 à Chamarandes (Haute-Marne) ; directeur d’usine à gaz ; résistant, membre de l’Organisation civile et militaire (OCM) de Haute-Marne.

Marié, Georges Debernadi résidait à Chaumont (Haute-Marne). Résistant au sein de l’OCM, il s’occupait de parachutages, de sabotages et d’évasions de prisonniers de guerre.
Il fut arrêté le 21 janvier 1944 à Chaumont par la Sipo-SD pour « activité de franc-tireur ».
Le 8 mars 1944, le tribunal militaire allemand de Chaumont (FK 769) le condamna à mort. Il fut emprisonné à Chaumont. Georges Debernadi a été fusillé le 18 mars 1943 à 7 h 30 à Chamarandes.
Sources

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

Delphine Leneveu

Version imprimable de cet article Version imprimable