Né le 16 mai 1922 à Reims (Marne), fusillé le 6 juin 1944 à L’Épine (Marne) ; receveur des autobus ; résistant.

Roger Kerger
Fils d’Adrien Kerger, employé de commerce, et de Suzanne Prinet, sans profession, Roger Kerger était célibataire. Requis pour le STO en Allemagne en mars 1943, il parvint à s’évader, rentra à Reims et s’engagea dans le groupe FTPF dirigé par Raoul Mathieu. Dans la nuit du 15 au 16 novembre 1943, il participa avec un autre jeune du groupe, Roger Tasserit, à une action de sabotage contre la caserne Richthoffen, une maison de retraite de Reims réquisitionnée par les Allemands qui y avaient installé une école de sous-officiers. Arrêté le 15 décembre 1943, Roger Kerger a été condamné à mort le 6 juin 1944 par le tribunal militaire allemand FK 531 de Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne) avec six autres résistants : René Brémont, Marcel Cheval, Raoul Mathieu, Georges Monaux, Roland Moret et Charles Tasserit. Tous ont été fusillés le jour même sur le terrain de La Folie à L’Épine, Roger Kerger à 20 h 25 en même temps que Charles Tasserit, père de son ami Roger déporté à Buchenwald le 22 janvier 1944.
Inhumé sur place, le corps de Roger Kerger a été exhumé le 13 septembre 1944 et transféré le 15 septembre 1944 à Reims dans le cimetière de l’Ouest.
À Reims, une plaque commémorative a été apposée en 1947 par la municipalité au domicile de Roger Kerger, 12 rue François-Dor, et son nom est inscrit sur le monument aux martyrs de la Résistance et de la Déportation. À L’Épine, il figure sur la plaque commémorative de la Butte des fusillés.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen. – Dossier De Brinon, B7/1 180. – Arch. Dép. Marne, M 7463, exécutions par les Allemands 1941-1944 ; fusillés ou exécutés par les Allemands, liste dressée à la demande du ministère de l’Intérieur en octobre 1944. – Arch. COSOR-51. – Arch. FN/FTPF/ANACR-51. – Pierre Gillet, « Châlons sous la botte. Souvenirs de la Résistance à Châlons-sur-Marne et dans l’arrondissement (1940-1945) », Cahiers châlonnais, no 3, Châlons-sur-Marne, 1983, réédité en 1998. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, DVDrom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – L’Union, 28 novembre 1945. – L’Éclaireur de l’Est. – Le Nord-Est. – Arch. privées Jacqueline Cheval. – État civil.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable