Né le 16 mars 1908 à Chinon (Indre-et-Loire), mort sous la torture le 22 avril 1944 à Tours (Indre-et-Loire) ; contrôleur PTT ; résistant Turma Vengeance et Action PTT.

Fils d’Hippolyte Arnault, tonnelier, et de Thérèse Vigouroux, couturière, après son certificat d’études primaires, Henri Arnault obtint le diplôme de dessinateur des écoles de la ville de Paris.
Contrôleur des installations électro-mécanique des PTT, il était domicilié 5 rue Diderot à Chinon.
Membre du réseau de Résistance réseau Louis Renard et de Turma Vengeance à partir du 1er juin 1942, agent de liaison et de renseignements, il fut arrêté le 24 février 1944 à Chinon par les autorités allemandes. Transféré à la prison de Tours, il fut porté disparu à la suite d’un interrogatoire le 22 avril 1944. Il aurait aussi appartenu à Libération.
L’acte de disparition fut prononcé le 25 octobre 1946.
Il fut homologué sous lieutenant FFI à titre posthume en juillet 1947.
Il s’était marié le 2 février 1938 à Ivry-sur-Seine (Seine) avec Maire Louise Mézière et était père de deux enfants, son épouse était après la guerre mécanographe.
Sources

SOURCES : DIMI, Bureau résistance, 16 P 17 848. — ERIL et AERI, La Résistance en Indre-et-Loire, CD-ROM, 2005. — État civil.

Jean-Pierre Besse

Version imprimable de cet article Version imprimable