Né le 10 mars 1896 à Fresse (Haute-Saône), fusillé le 1er mai 1942 à Chailly-en-Bière au lieu-dit Fays (Seine-et-Marne) ; surveillant pénitentiaire retraité.

Jules Faivre était marié et père d’un enfant. Il arriva à Melun le 16 janvier 1939, venant de Clairvaux, puis prit sa retraite.
Domicilié à Le Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne), il fut arrêté le 25 avril 1942 à son domicile par la Feldgendarmerie pour « détention illégale d’armes » suite à une dénonciation. On trouva à son domicile un fusil de chasse, une canne fusil et une carabine.
Il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand siégeant au palais de justice de Melun (FK 680) le 28 avril 1942 et fusillé au champ de tir de la Glandée près de Melun le 1er mai 1942.
Sources

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

Jean-Pierre Besse

Version imprimable