Né le 6 juillet 1900 à Privas (Ardèche), fusillé le 30 juin 1944 à Nevers (Nièvre) ; commissaire de police ; résistant, membre de l’Organisation civile et militaire (OCM).

Fils de Noël et Émilie Bénévise, Julien Bénévise fut policier à Tonneins (Lot-et-Garonne) puis devint commissaire à Cosne-sur-Loire (Nièvre) où il s’installa à la fin de l’année 1941.Il était marié à Marcelle Queiral, domiciliée à Pertuis (Vaucluse). Il devint membre de l’état-major OCM-BOA, de Cosne aux côtés de Germaine Lemaire-Doumer et du Comte de Vogüe. Suspecté par l’administration d’avoir fait une fausse déclaration sur son appartenance à la Franc-maçonnerie, Julien Bénévise fut de plus victime de conflits entre BOA et OCM, dont le chef régional Albert Courvoisier dit « Napo », venait de renvoyer une membre du réseau Alice Geyer, alsacienne de Gresswiller qui se révéla être une agent de l’Abwehr (matricule F8022).
Tombé dans un piège, la convocation à la Feldgendarmerie, il fut arrêté le 11 février 1944 à Cosne-sur-Loire par les autorités allemandes pour « actes de franc-tireur » avec Léon Charvet. Julien Bénévise fut interné à Dijon (Côte-d’Or) puis condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Nevers (FK 568) le 30 juin 1944 et fusillé le jour même à 22 heures sur le champ de tir de Challuy avec René Brounessen. Il a été inhumé à Nevers puis dans le cimetière Saint-Agnan de Cosne, provisoirement dans le caveau de la famille Lemaire (médecin résistant, époux de Germaine) puis définitivement.
La mention « Mort pour la France » a été portée sur son acte de décès, le 4 septembre 1946.
Une rue de Cosne-sur-Loire porte son nom qui est gravé sur les monuments aux morts de la Bastidonne et de Privas (Ardèche) ainsi que sur celui en hommage aux 32 fusillés à Nevers.
Nevers, champ de tir de Challuy (12 janvier 1942-30 juin 1944)
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen 21P246135 (Notes Thomas Pouty). – Arch. dép. Nièvre, 999W1962. – Arch.dép.Allier — Témoignage de Jacqueline Baynac. – Jean-Claude Martinet, Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944, op. cit.. – Mémorial GenWeb

Annie Pennetier, Delphine Leneveu

Version imprimable