Né le 25 janvier 1918 à Montbel (Lozère), mort au combat le 4 août 1943 au maquis de Tastevin (commune de Thines, Ardèche) ; cheminot ; maquisard FTP dans la Drôme puis dans l’Ardèche.

Fils de Joseph Bataille, cultivateur, et d’Étiennette Michel, ménagère, Alphonse Bataille, cheminot à Avignon, FTP depuis peu de temps, fut envoyé en juillet 1943 à Thines (Ardèche) pour réceptionner et protéger un parachutage destiné au réseau Tomy dirigé par l’agent OSS Frédéric Brown. Le maquis fut attaqué par les Allemands le 4 août 1943. Six maquisards furent tués.
Le cadavre numéro 6 de la tuerie de Thines fut très longtemps attribué à Martin Georges, Henri, né le 15 décembre 1915 à Mende dont la mère avait formellement reconnu le corps. Parmi les autres victimes un corps fut attribué à un résistant qui vivait toujours dans les années 1950.
Le frère d’Alphonse Bataille dut effectuer de longues démarches avant que le corps ne soit reconnu comme étant celui de son frère.
Son nom est gravé sur la plaque commémorative 1939-1945 de Thines .
Sources

SOURCES : BAVCC, Caen, dossiers 21 P 421938 et 21 P 15307. — Le Musée départemental de la Résistance en Ardèche et de la Déportation, La Résistance en Ardèche, CD-ROM, AERI, 2004. — État civil.

Jean-Pierre Besse

Version imprimable de cet article Version imprimable