Né le 17 juin 1906 à Saintes (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), fusillé le 17 mars 1942 à Rochefort-sur-Mer (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; ouvrier agricole ; détention d’armes.

Célibataire, André Abonneau résidait dans la commune de Sablonceaux (Charente-Inférieure, Charente-Maritime). Il y fut arrêté le 11 mars 1942 par la gendarmerie française pour « détention illégale d’armes et de munitions ». Une arme avait été découverte par ses employeurs dans ses bagages : un calibre 7,35 à barillet de provenance espagnole avec six cartouches. Dix-huit autres cartouches furent trouvées sur une étagère.
Interné à la prison de La Rochelle, il fut condamné à mort pour détention illégale d’armes par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 540 de La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), et fusillé le 17 mars à Rochefort-sur-Mer, au polygone de la Marine.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Site Internet de l’AFMD (Les Lieux de fusillades en Charente-Maritime).

Dominique Tantin

Version imprimable de cet article Version imprimable