Né le 12 novembre 1882 à Chives (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), fusillé le 15 avril 1942 à Rochefort-sur-Mer (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; cultivateur ; détention d’armes et de tracts.

Fils d’Auguste Tabeau, cultivateur, et de Clarisse Chaoud, Augustin Tabeau exerçait le métier de cultivateur et vivait à Jarlac (Charente-Inférieure, Charente-Maritime). Il était marié et père de quatre enfants. Son dossier mentionnait que sa femme et une de ses filles avaient quitté le domicile.
Le 10 avril 1942, il fut arrêté à Jarlac par la Feldgendarmerie de Saintes. Ayant trouvé des tracts anglais dans un champ en décembre 1941, il semble qu’il les ait conservés, ainsi que des armes, à son domicile.
Le 15 avril suivant, le tribunal militaire allemand FK 540 de La Rochelle le condamna à mort. Il a été fusillé au polygone de la Marine à Rochefort-sur-Mer le jour même de sa condamnation par les autorités allemandes.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII dossier 3, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – État civil.

Julien Lucchini

Version imprimable