Présenté comme un militant communiste de Bagnolet fusillé.

Eugène Kerbaul cite Jean Bevillard dans une liste de dix communistes de Bagnolet (Seine, Seine-Saint-Denis), otages ou condamnés à mort, mais sans précisions. Il ne figure pas comme tel dans les archives du DAVCC. A moins qu’il se confonde avec Victor, Jean Bevillard.
Les autres noms étaient : Jules Vercruysse, Gilbert Bacot, Henri Alleaume, Henri Haudeleine, Yves Gaumet, Pierre Benoit, Gabriel Tourmel, Philippe Urbach.
Sources

SOURCE : Eugène Kerbaul, La population de Bagnolet dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, multigraphié, sd.

Version imprimable