Massacré le 16 juin 1944 sur le territoire de la commune de Quarré-les-Tombes (Yonne).

Georges Winck et Irénée Lecoq étaient en relation avec le maquis « Verneuil » de l’organisation Libération-Nord qui s’implanta dans la région de Quarré-les-Tombes en juin et juillet 1944 (maquis des Iles Ménéfrier). Ils étaient, semble-t-il, chargés du ramassage des armes abandonnées dans la région pour armer ce maquis. Ils furent tous deux capturés par les Allemands le 16 juin 1944, sur le territoire de la commune de Quarré-les-Tombes. Irénée Lecoq fut massacré sur place ; Georges Winck, incarcéré à la prison d’Auxerre le 17 juin, a été fusillé le 21 juillet 1944 au champ de tir d’Égriselles.
Le nom d’Irénée Lecoq figure, avec celui de Georges Winck, sur le monument érigé à la mémoire de ces deux résistants au lieu-dit « Les Trois Arbres », sur le territoire de la commune de Quarré-les-Tombes, le long de la D 20, en limite des départements de l’Yonne et de la Nièvre.
Sources

SOURCES : Sur les chemins de l’histoire et du souvenir, ARORY, 1993, p. 42. — Robert Bailly, Si la Résistance m’était contée, ANACR Yonne, 1990, p. 367.

Claude Delasselle

Version imprimable