LES BEAUMETTES (Vaucluse).

22 août 1944

Le 22 août 1944, dans l’après-midi, trois membres de la SAP (Section des atterrissages et des parachutages) en mission sont capturés près d’Apt (Vaucluse) par un détachement de la 11e Panzer en train de faire retraite devant l’avance des Américains. Attachés sur le capot des véhicules en tête de colonne, ils sont frappés, torturés, puis exécutés peu à l’entrée du village des Beaumettes (Vaucluse), en riposte à une attaque lancée par des résistants sur le territoire de Bonnieux. Une plaque a été apposée à cet endroit et un monument a été érigé sur les lieux de leur arrestation.
GIMET Albert
22 ans, membre de la SAP (Section des atterrissages et des parachutages).
Originaire d’Apt.
GUYADER Raymond
30 ans, membre de la SAP (Section des atterrissages et des parachutages).
Originaire d’Apt.
REYNIER Marcel
35 ans, membre de la SAP (Section des atterrissages et des parachutages).
Originaire d’Apt.
Sources

SOURCES : Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002 ; Louis Coste (dir.), La Résistance du pays d’Apt, de la Durance au Ventoux. Historique, Apt, 1974, rééd. 1982.

Version imprimable de cet article Version imprimable