Né le 29 avril 1921 à Mont-Près-Chambord (Loir-et-Cher), fusillé comme otage le 9 mai 1942 à Saint-Jean-de-la Ruelle (Loiret) ; ouvrier métallurgiste ; militant communiste.

Célibataire, ouvrier métallurgiste, Bernard Amiot fut arrêté le 4 août 1941 à Mont-près-Chambord par la police française pour propagande communiste clandestine et condamné à quatre ans de prison par la Section spéciale d’Orléans (Loiret). Les Allemands le prirent comme otage suite à l’attentat de Romorantin (Loir-et-Cher) du 30 avril 1942 contre deux soldats. Détenu à Orléans, il a été fusillé à Saint-Jean-de-la Ruelle le 9 mai 1942.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb (donne comme date de fusillé le 5 mai et non le 9 comme le DAVCC).

Claude Pennetier

Version imprimable de cet article Version imprimable