Né le 1er mai 1923 à Paris (Xe arr.), victime civile touché par balle le 20 août 1944 place de la Nation à Paris (XIIe arr.) mort le jour même ; étudiant.

Fils de Simon Agostini et d’Angèle Meheust, Jean Agostini, célibataire, vivait chez ses parents 18 rue Lepic à Paris (XVIIIe arr.). Blessé très grièvement par une balle à la tête à la hauteur de l’œil droit, il fut hospitalisé la 20 août 1944 à l’hôpital Saint-Antoine à Paris (XIIe arr.). Il y mourut le jour même. Un inspecteur du commissariat du quartier des « Quinze Vingts » rédigea un rapport qui fut transmis le 6 septembre 1944 au Parquet de la Seine.
La police rendit visite à son père Simon qui demeurait 18 rue de la Gaité à Saint-Ouen (Seine, Seine-Saint-Denis). Agé de 72 ans, celui-ci déclara qu’il avait été prévenu onze jours après le mort de son fils, il reconnut son corps. Il aurait appris sans indiquer par qui, que son fils circulait à bicyclette place de la Nation, un soldat allemand le tua et s’empara de son vélo.
Sources

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819. — État civil.

Daniel Grason

Version imprimable de cet article Version imprimable