Le 29 août 1944, six FFI marnais ont été exécutés à Naives-devant-Bar dans la Meuse, par des soldats de la Werhmacht battant en retraite.

Le monument de Naives-devant-Bar
Un lieu de mémoire et de commémoration
Le 29 août 1944, une section appartenant aux FFI du Maquis des Chênes, constitué à Margerie-Hancourt (Marne) sous le commandement du capitaine François de La Hamayde, a tenté à s’emparer d’automitrailleuses allemandes stationnées à Matignicourt (Marne) près de Vitry-le-François. Au cours de cette action, deux FFI ont été tués au combat :
- DEMACON Raoul, né le 23 février 1912 à La Villa d’Ay [Épernay] (Marne), domicilié à Homécourt (Meurthe-et-Moselle) ;
- NASCEMBENI Louis, né le 30 septembre 1914 à Modène (Italie), domicilié à Saint-Rémy-en-Bouzemont (Marne).
Six autres FFI ont été fait prisonniers et emmenés à Naives-devant-Bar dans la Meuse, où ils ont été exécutés.
- BAUDEMONT Henri, né le 20 février 1913 à Haumont (Nord), domicilié à Saint-Quentin-les-Marais (Marne) ;
- BIANCHI Louis, né le 24 juin 1922 à Glannes (Marne), domicilié à Vitry-le-François (Marne) ;
- GOTAUTAS Vitalis (orthographié Gotantas sur le monument), né en 1920 à Kelme en Lituanie, prisonnier de guerre évadé du camp de Mailly (Aube) ;
- KLEIN Pierre, né le 24 janvier 1924 à Fismes (Marne), domicilié à Vitry-le-François (Marne) ;
- RAMEAU Pierre, né le 10 janvier 1924 à Pont-de-Vaux (Ain), domicilié à Vitry-le-François (Marne) ;
- GUDELIS Zigmantas, dont le nom et le prénom ont été inversés sur le monument, né en 1908 à Kovno en Lituanie, prisonnier de guerre évadé du camp deMailly (Aube).

Les noms de ces six FFI marnais sont gravés sur le monument érigé à l’emplacement de leur exécution, ainsi que celui du lieutenant Lamort de Gail, qui commandait leur section et qui lui aussi a été fait prisonnier par les Allemands à Matignicourt, puis emmené vers une destination inconnue, et dont le corps n’a pas été retrouvé.
Inauguré le 29 août 1945, ce monument est constitué d’un obélisque de pierre surmonté d’une Croix de Lorraine, sur lequel est gravée l’inscription :
« Ils sont tombés pour que se lève l’aurore de la délivrance – 1944 – Ici furent fusillés par les Allemands le 29 août 1944 six héros d’un groupe de Résistance de Vitry-le-François ».
Chaque année, le 29 août, l’Amicale du Maquis des Chênes, honore la mémoire des FFI exécutés à Naives.
Sources

SOURCES : Jean-Pierre Husson, " La stèle du Maquis des Chênes à Margerie-Hancourt ( Marne ) et le Monument des fusillés à Naives-devant-Bar (Meuse ) ", dossier en ligne sur le site « Histoire et mémoires », CRDP de Champagne-Ardenne. — " Le monument des fusillés de Naives-devant-Bar ", in Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dévédérom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable de cet article Version imprimable