Plaque commémorative en mémoire des trois exécutés sommairement du 30 août 1944, sur la D1044, à une centaine de mètres du rond-point de l’Europe qui se situe au sud de la ville, à la jonction entre les routes de Soissons, Saint-Quentin et Reims.

Le 30 août 1944, trois personnes furent arrêtées et abattues sommairement par les Allemands en retraite, au sud de Laon. Il s’agissait de :
Le site de la commune de Margival indique ce qui suit : « Un père, son fils et un ami résistant, eux aussi, sont saisis par les Allemands le matin au retour d’une opération de sabotage. Ils sont emmenés en camion sur la route de St Quentin et sont fusillés sur le bord de la route ».
Les trois corps furent inhumés dans le cimetière du faubourg de Leuilly, à Laon. Aucun des trois fusillés ne semble avoir été reconnu « Mort pour la France » ; l’état des services militaires d’Anatole Boitelet et d’Émile Hincelin ne fait aucune allusion à leur participation à la Résistance.
Sources

SOURCE. Site Internet : Mémorial GenWeb ; Margival.

ICONOGRAPHIE. Mémorial GenWeb

Frédéric Stévenot

Version imprimable de cet article Version imprimable