Né le 8 septembre 1886 à Tulle (Corrèze), fusillé sommairement par des soldats allemands le 4 avril 1944 au lieu-dit « La Verrière », commune de Treignac (Corrèze) par des soldats allemands ; instituteur ; secrétaire de mairie au Lonzac (Corrèze).

Fils d’un ouvrier de la Manufacture nationale d’armes de Tulle, Paul Arpaillanges fréquenta l’École normale située dans le quartier de la Barrussie durant trois années (1904-1907). Après avoir fait son service militaire dans un régiment d’artillerie à Maccouba (Tunisie), il débuta à partir du 1er octobre 1909 sa carrière d’instituteur, successivement à Lagarde, Ségur-le-Château, Benayes, avant de devenir le directeur de l’école de la commune du Lonzac le 1er octobre 1923 jusqu’au 1er mai 1942.
Il fut mobilisé le 2 août 1914, blessé le 29 à Bapaume (Pas-de-Calais). Décoré de la Croix de guerre avec citation, il termina le conflit avec le grade d’adjudant-chef au 138e Régiment d’infanterie.
Les malheurs de la vie ne l’épargnèrent pas : son épouse et son unique fils, pharmacien, moururent prématurément. Il s’était remarié avec une institutrice, comme lui, native de Tulle.
Après sa mise à la retraite, il continua d’exercer sa fonction de secrétaire de mairie au Lonzac, aux côtés du maire Baptiste Demichel. Tous les deux furent être victimes, le 4 avril 1944, des atrocités commises par les soldats de la division Brehmer.
Après avoir incendié deux maisons, ces derniers se rendirent à la mairie pour les questionner. Faits prisonniers, ils furent conduits sur le territoire de la commune de Treignac, dans une carrière, au lieu-dit « La Verrière », où ils ont été fusillés. Leurs corps ont été retrouvés le lendemain, « criblés de balles et affreusement mutilés. »
C’est parce qu’il leur avait donné « de fausses indications » que les nazis ont condamné à mort le secrétaire de mairie de la commune du Lonzac.
Une stèle a été érigée à l’endroit où a eu lieu le supplice ; une rue du Lonzac porte son nom.
Sources

SOURCES : Livre d’or des Instituteurs corréziens morts pour la France 1939-1945, Tulle, imprimerie Maugein, 1969, pp. 9-12. — Les années noires d’un village martyr. Le Lonzac 1943-1944. Témoignages, éditions de la Veytizou, 2005.

Gilbert Beaubatie

Version imprimable de cet article Version imprimable