Né le 13 mars 1916 à Montplonne (Meuse), exécuté sommaire le 16 juin 1944 à Valensole (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Alix Adam faisait partie des FFI du secteur de Valensole. Le plateau du même nom avait été choisi comme maquis mobilisateur au lendemain du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Plusieurs centaines d’hommes s’y étaient rassemblés en vain, dans l’attente des parachutages et du débarquement en Méditerranée. La réaction allemande aboutit à l’investissement de la bourgade de Valensole le 16 juin. Les alentours furent ratissés et plusieurs résistants furent abattus. Alix Adam a été tué avec cinq de ses camarades dans le quartier de Repentance.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Sources

SOURCES : Site internet Mémoire des hommes.— Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983.— Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–CDIHP des Alpes-de-Haute-Provence, 1992.— Raymond Moulin, « 1943-1944, l’occupation allemande et la Résistance sur le plateau de Valensole », Bulletin des Amis du Vieux Riez n° hors-série, sans date.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable de cet article Version imprimable