Le 2 septembre 1944, trente-six civils habitant d’Étreux furent massacrés en différents points de la commune, qui est formée de plusieurs hameaux. Des maisons furent incendiées.
A été érigé un « monument en hommage aux victimes du 2 septembre 1944, massacrées par les Allemands en retraite », qui porte la liste suivante :
  1. BLEUX Camille  ;
  2. BOBOEUF Louis  ;
  3. BOCQUILLON Jules  ;
  4. BOULEAU Adonis  ;
  5. BOULEAU Louis  ;
  6. BOULEAU Marcel  ;
  7. CAUDRON Émile  ;
  8. CHAZAL Gilbert  ;
  9. CHRÉTIEN Louis  ;
  10. DENIS Jules  ;
  11. DENIS Jules  ;
  12. DUPUIS Henri  ;
  13. DUPUIS Norbert  ;
  14. FRENDOS Henri  ;
  15. GRAVET Aristide  ;
  16. GRAVET Armand  ;
  17. HIET Paul  ;
  18. LANGLOIS Edmond  ;
  19. LEFRANC Adrien  ;
  20. LEGRAND Léon  ;
  21. LIN-TSOU Camille  ;
  22. LIOU Tchen Té  ;
  23. LOISEAU Gilbert  ;
  24. MACHU Henri  ;
  25. MERCIER René  ;
  26. MOINEUSE Alfred  ;
  27. MOINEUSE Émile  ;
  28. MORO André  ;
  29. MORO Jean  ;
  30. MORO Joseph  ;
  31. PÉREAUX Lucien  ;
  32. POITOU Bernard  ;
  33. QUENTIN Colbert  ;
  34. SIMON Émile  ;
  35. VALET Edmond  ;
  36. VOISIN Gustave.


Une plaque commémorative se trouve dans l’église de La Neuville-lès-Dorengt (Aisne), en hommage aux victimes de la commune.
Sources

SOURCES. Site Internet : Mémorial GenWeb1 ; 2.

ICONOGRAPHIE. Mémorial GenWeb.

Frédéric Stévenot

Version imprimable de cet article Version imprimable