Le 10 août 1944, Gédéon Poizot fut massacré par la Milice, en bordure du bois de Busigny.

Frédéric Stévenot

Version imprimable de cet article Version imprimable