Le 7 juin 1944, deux résistants de la région ont été abattus par les Allemands : Daniel Lefèvre et Raoul Gautier. Le monument qui a érigé à Coucy-le-Château-Auffrique porte l’inscription suivante :
« Aux combattants volontaires de la Résistance de Coucy-le-Château-Auffrique
Raoul Gautier
Daniel Lefèvre
Massacrés par la Gestapo et les SS le 7 juin 1944, lendemain du débarquement en Normandie
Louis Chauvin
Mort en déportation à Neuengamme
René Damain
Tué dans les combats de la libération ».
D’après le site de la commune de Margival (Aisne), un groupe de résistance Gautier aurait existé, qui a fourni des renseignements sur les installations militaires (blockhaus, etc.) du site créé à proximité de la voie ferrée Laon-Paris. Il aurait même projeté un attentat contre Hitler. D’après les mêmes sources, le groupe aurait été infiltré. Et c’est le 8 juin à 17 heures que des soldats allemands firent irruption dans la maison de Raoul Gautier, au moment où il écoutait la radio avec Daniel Lefèvre ; ils furent abattus en tentant de s’enfuir. L’épouse de Raoul Gautier fut arrêtée et déportée (la base de données de la Fondation pour la mémoire de la déportation ne semble pas comporter de Mathilde ou Léonie Gautier, Gaultier, Gauthier, ou même Dufour).
Sources

SOURCES. Sites : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne ; commune de Margival. — État civil de Distré (1895, acte n° 11).

Iconographie
ICONOGRAPHIE : Généalogie Aisne

Frédéric Stévenot

Version imprimable de cet article Version imprimable