Vingt-et-un détenus extraits de la prison de Montluc (Lyon) furent exécutés sommairement par les Allemands à Communay (Isère, Rhône depuis 1967).

Stèle aux victimes du massacre de Communay, 9 juin 1944.
Source : Mémorial GenWeB
Depuis l’invasion de la zone dite libre le 11 novembre 1942, la prison Montluc était réquisitionnée par les Allemands qui y incarcérèrent de nombreux résistants, juifs et otages. Après le débarquement allié, les prisonniers furent progressivement déportés ou exécutés, le plus souvent sans jugement.
« Cela se passe chaque fois de la même façon : des détenus sont embarqués le soir dans une camionnette ou un camion bâché qui sera encadré par une escorte composée de deux ou trois voitures, chargées de sous-officiers et officiers allemands. Ils sont abattus souvent en rase campagne, toujours sans jugement préalable, et parfois au hasard des fiches. » (AERI, Musée de la Résistance en ligne).
Les dix-neuf victimes identifiées de ce massacre sont tous des résistants semble-t-il, dont sept d’origine juive. S’y ajoute deux victimes non identifiées.
ARBESSIER Louis
BARJANSKY Ivan
BELOT Fernand Jean
COMTE Louis Philippe
DAVIN Louis
ESPITALIER Gaston
GABRIEL Émile
GAILLARD Philibert
GATEAUD Paul
GINTER Léon
GRUNSTEIN Maurice
LAURENT Georges
MURAY Joseph
ORSONI Félix Claude
RUBIN Chib
RUBIN Jacques
SCHUSTER Henri Mayer
TARDY Jean Antonin
WILDER Salomon Dit Sally
2 inconnus.
Les noms de victimes sont gravés sur un monument érigé à l’emplacement du massacre et portant l’inscription suivante : « Ici 21 patriotes ont été fusillés par les Allemands. »
Sources

Dominique Tantin

Version imprimable de cet article Version imprimable