Née le 14 novembre 1932 à Paris (XVIIIe arr.), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; victime civile.

Fille de Françoise Metzger et demi-sœur d’Huguette et d’Yves Pailler, Monique Aimond était domiciliée 11 rue Guillaume Tell à Paris (XVIIe arr.). Réfugiée à Oradour avec sa famille, elle fut victime du massacre commis par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich.
Elle fut brûlée dans l’église avec les autres femmes et enfants d’Oradour.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCE : Mémorial GenWeb. — Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane.

Dominique Tantin

Version imprimable de cet article Version imprimable