Né le 7 août 1919 à Sanremo (Italie, province d’Imperia), fusillé à Sospel (Alpes-Maritimes) le 12 août 1944 ; partisan Garibaldi.

Célibataire. Ancien militaire de la Quarta Armata en France occupée.
Afin de fuir des ratissages, le détachement Nettù de la 5e brigade Garibaldi auparavant stationné en Ligurie occidentale franchit la frontière française à la mi-juillet 1944 et s’implanta sous le mont Grammondo, dans la forêt de L’Albarea, sur le territoire de Sospel. Le détachement se divisa ensuite en deux et une quinzaine de partisans, sous le commandement de Sauro Dardano dit Bob, se reposèrent dans ce secteur a priori calme, étant rejoints par des volontaires français (Joseph Faldella*, Marius Rostagni*, Jean Tolosano*) ou naturalisé (Mario Tironi*). À l’issue de réquisitions alimentaires mal vécues par un commerçant transalpin de Sospel, des unités allemandes stationnées à Sospel, Menton et Vintimille encerclèrent le secteur concerné le 9 août. Le chef du détachement et Giovanni Vesco dit Tobruk moururent au combat, deux autres partisans parvinrent à s’enfuir et quinze se rendirent, les quatre Français et onze Italiens (Michele Badino, Antonio Bazzocco*, Oreste Fanti*, Armando Ferraro*, Sergio Franceschi*, Pietro Gavini*, Bruno La Rosa*, Osvaldo Lorenzi*, Luigi Martini*, Bruno Pistone*, Alberto Quadretti*).
Ils furent conduits à la caserne Salel de Sospel, sauvagement torturés avec des bastonnades et des morsures de chiens policiers, leurs cris étant perçus par les villageois traumatisés durant trois nuits. Condamnés à mort par un tribunal militaire improvisé, le 12 août à 11 heures 30, ils furent fusillés dans la cour de la coopérative agricole vers 15 heures, par groupes de cinq.
Le nom de Michele Badino figure sur les deux stèles du cimetière de Sospel et du Carré des Fusillés. Tous les 12 août, une importante cérémonie a lieu dans le village avec la participation de plusieurs communes ligures.
Sospel (12 août 1944)
Sources

SOURCES : Carlo Rubaudo, Storia della Resistenza imperiese, volume II, Savone, Sabadelli, 1992 — Musée de la Résistance azuréenne, dossier « Documents, Témoignages, Recherches » N° 12 Le maquis franco-italien de L’Albarea et le drame de Sospel. — Jean-Louis Panicacci, La Résistance azuréenne, Nice, Serre, 1994 et Les lieux de mémoire de la Deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997.

Jean-Louis Panicacci

Version imprimable