Née le 14 février 1922 à Pornic (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) ; retrouvée fusillée sommairement à Saint-Ouen (Loir-et-Cher) limitrophe de Vendôme le 10 août 1944 avec quatre autres camarades ; agent de renseignement du BCRA / OSS, sous-lieutenante des Forces Françaises Combattantes (FFC).

Evelyne Clopet
Evelyne Clopet
Evelyne Clopet était fille de Claire Luisi et de Charles Clopet capitaine de la marine marchande puis directeur de la Société chérifienne de remorquage du port de Casablanca.
Après une année passée dans les transmissions, elle s’envola le 22 février 1944 à Londres où elle intégra le Plan tripartite « Sussex ». Elle fut parachutée le 8 juillet 1944 au matin, près de Villaines-la-Juhelle et rejoignit ses compagnons (Marcel Biscaïno, Aristide Crocq, Roger Fosset, André Noël à Châteaux-l’Hermitage au sud du Mans (Sarthe). Ses divers noms de code étaient "Chamonet" en Angleterre et "Claudet" en France.
Tous les cinq furent arrêtés et retrouvés fusillés dans une carrière de Saint-Ouen au nord de Vendôme.
La sous-lieutenante Evelyne Clopet a été reconnue "Morte pour la France" (21P 46404) et fut médaillée de la Silver Star américaine.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative de Saint-Ouen (Loir-et-Cher), au lieu dit de Bel Air, en bordure de la RN 10. Une rue porte son nom à Pornic depuis 2007.
Sources

SOURCES : Notes de sa nièce Sylvie Kabina-Clopet.— La Nouvelle République, Loir-et-Cher 4 août 2013. — MemorialGenweb. — SHD : GR16P 13 42 40.

Annie Pennetier

Version imprimable de cet article Version imprimable