Le 19 juillet 1944, cinquante-deux détenus furent extraits de la prison de Montluc (Lyon, Rhône) et furent massacrés à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône).

Le 19 juillet 1944, cinquante-deux personnes furent extraites de la prison de Montluc (Lyon, Rhône) et furent massacrés à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône) par les Allemands.
Le monument des 52 fusillés fut érigé à Châtillon-d’Azergues en hommage aux victimes du 19 juillet 1944. Il porte les noms des massacrés et l’inscription traduite en plusieurs langues « Ici le 19 juillet 1944 au matin 52 patriotes extraits des geôles de Montluc furent lâchement assassinés par les Allemands. Leur forfait accompli ils partirent en chantant ». Le monument fut inauguré le 7 octobre 1945.
Monographie en cours de rédaction


Liste des victimes identifiées :
ARCHER Louis
AUGOYAT René
BANETTE Félix
BEAUVOIR Antoine Marcel
BERAUD Paul
BERBATIAN Jean
BEY Joseph
BLANCHET Robert
BOSCONO Edmond Jules
BOURRAT Marius
BRATEL Gerhard
BRUKARZ Kelman
BRUYERE Adrien Joseph
CAHEN Jacques Gabriel
DALEZMAN Berek
DEDIEU Jules
DENIS Eugène
EMIR Barouh
EMIR Joseph
EMIR Marco
FRADIN Armand Francisque
GAILLARD Antoine
GIMET René
GOUTMANN Marius
GUIAMIER Jean Louis
KERARMEL Philippe (de)
KURTH René
LAMY Raymond
LEREAH Moïse
LISCIA Lucien
MAURY François
OLLAGNIER Louis Roger Antoine
PLANAS Antoine Daniel
RICHARD Marcel
RICOTTI Ernest Albert
ROBERT Marcel
ROGES Jean
SAMSON Samuel
SAMUEL Jean Simon
SCHUH René
SIBERT Fernand René Eugène
SIEB Charles
VACHER Joanny
VUILLET André
WAJNRYB Maurice
WEILLER Charles


Liste des victimes non identifiées :
INCONNU 1
INCONNU 2
INCONNU 3
INCONNU 3
INCONNU 4
INCONNU 5
INCONNU 6
Sources

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, inventaire du fonds du Service du Mémorial de l’oppression et de la délégation régionale du Service de recherche des crimes de guerre ennemis (3808W).— Tal Brutmann, Bruno Fouillet, Antoine Grande, Les 52 de Châtillon-d’Azergues, internés de Montluc, fusillés le 19 juillet 1944, 2015.— Mémorial Genweb.

Jean-Sébastien Chorin

Version imprimable de cet article Version imprimable