Gargilesse-Dampierre le 27 juillet 1944

Sur la stèle érigée sur la place de Dampierre, de haut en bas : Mer Emile, Carré Jean, Bordat Pierre, Braud Sylvain, Csali Vincent, Ferré Henr [en fait Ferret], Duris Roger, Decheron Lucien, Bruneau Camille, Louis Jean, Louis Marcel.
Plaque apposée sur le mur de la ferme de Château-Gaillard
Sont inscrits : Ferré Henri, Carré Jean, Mer Émile, Braud Sylvain, Louis Jean, Louis Marcel
Plaque apposée au Moulin Garat
Sont inscrits : Duris Roger, Bruneau Camille, Décheron Lucien, Bordat Pierre, Csali Vincent.
Michel Gorand, Morts à l’été 1944 dans l’Indre, 2017, 121 p.
En juillet 1944, le maquis de Dampierre, créé et commandé par « Soulié » (Aimé Esmelin, instituteur, déplacé à Éguzon) comptait une centaine de maquisards car il avait accueilli les rescapés du maquis de Jeu les Bois, après l’attaque du 12 juin 1944.
Le 27 juillet une compagnie de soldats allemands (environ 150) de la colonne « Stenger » de Châteauroux et de nombreux miliciens, arriva, vers midi, sur la place de Dampierre, commune de Gargilesse, où deux camps de maquisards étaient installés : le PC à la ferme de Château-Gaillard et le 2e au Moulin-Garat ; 16 prisonniers allemands y étaient retenus et parmi eux, deux s’étaient échappés, deux jours auparavant. Le 24 juillet le maquis de Dampierre s’était dispersé sur ordre de l’État-Major, averti que les soldats de la Division Das Reich faisaient route vers le Sud de l’Indre. L’État-Major, réuni à Aigurande le 27 juillet indiqua que les maquisards pouvaient retourner à Dampierre : certains arrivèrent dans la matinée. À Château-Gaillard six maquisards présents furent surpris, faits prisonniers et rassemblés devant la mare. Ils furent fusillés le soir même, et la ferme fut pillée et incendiée, les bêtes tuées et embarquées.
Aux camarades Francs Tireurs Partisans, fusillés par les Allemands le 27 juillet 1944
Ce 27 juillet 1944, onze personnes furent mitraillées par les Allemands 
Autre possibilité : remplacer la photo ci-dessus par les 2 photos (ci-jointes) des plaques apposées sur les lieux même où les maquisards ont été tués au Moulin Garat et à la ferme de Château-Gaillard.
BORDAT Pierre
BRAUD Sylvain, Louis, Marie
BRUNEAU Camille, Augustin, Louis
CARRÉ Jean, Louis CSALI Vincent
CSALI Vincent
DECHÉRON Lucien, Alfred, Ernest, Eugène
DURIS Roger, René, Robert
FERRET Henri
LOUIS Jean
LOUIS Marcel
MER Émile, Albert, Yves, Marie
Sources

SOURCES : la commune de Gargilesse a édité en 2004 un livret : Dampierre 27 juillet 1944 – N’oublions pas avec des témoignages extraits du livre Résistance Indre et vallée du Cher- tome 2, de G. Gueguen-Dreyfus et B. Lehoux (1972).

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable