Né le 16 juin 1923 à Fourras (Charente Maritime), mort en action le 20 août 1944 à Ardentes (Indre). Membre des FFI.

Fils de Robert Jules Lorphelin et de Thérèse Charlotte Ernestine Eugénie Pessereau. Jean Lorphelin était célibataire, domicilié à Neuvy St Sépulchre (Indre). Soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) il fut tué le 20 août 1944 dans l’après-midi, près du stade, lors de la bataille qui opposa à Ardentes les FFI aux soldats allemands. Le 20 août, les soldats allemands quittaient Châteauroux et les FFI devaient retarder leur retraite à Ardentes. Jugement d’acte de décès du tribunal civil de Châteauroux le 28 mars1945. « Mort pour la France », note du Secrétariat général des anciens combattants du 5 juillet 1946. Son nom est inscrit sur la plaque installée à la base du monument aux morts d’Ardentes, ainsi que sur la plaque apposée sur le monument construit près du stade, à l’entrée d’Ardentes, sur la D943.
Sources

SOURCES : n°13 du registre des décès d’Ardentes et registre de Neuvy Saint Sépulchre. — G Gueguen-Dreyfus et B Lehoux Résistance Indre et Cher tome 2, 1972.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable