Né le 19 juillet 1920 à Châteauroux (Indre), mort en action le 20 août 1944 à Ardentes(Indre). Soldat FFI.

Fils de Léon Bonnet et de Lucile Wislesme. André Bonnet était domicilié à Châteauroux 19 rue du gué aux chevaux. Soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il fut tué le 20 août 1944 dans l’après-midi, près du stade, lors de la bataille qui opposa à Ardentes les FFI aux soldats allemands. Le 20 août les soldats allemands quittaient Châteauroux et les FFI devaient retarder leur retraite. Jugement d’acte de décès du tribunal civil de Châteauroux du 10 avril 1945. « Mort pour la France », note du ministère des anciens combattants du 18 mars 1947. Son nom est inscrit sur la plaque installée à la base du monument aux morts d’Ardentes, ainsi que sur la plaque apposée sur le monument construit près du stade, à l’entrée d’Ardentes, sur la D943.
Sources

SOURCES : n° 27 du registre des décès d’Ardentes. — G Gueguen-Dreyfus et B Lehoux Résistance Indre et Cher tome 2, 1972.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable