Le 10 juin 1944, le maquis des « Lorets », sur la commune de Nuret le Ferron, à la suite d’une dénonciation, est attaqué par une colonne allemande ; deux maquisards tirent sur l’ennemi pour protéger la retraite des autres maquisards : Camille Dreuillaux et Jules Chassignet y laisseront leur vie.
Chassignet Jules
Dreuillaux Camille

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable