Une stèle érigée sur la D 917, près du Pont Tracat à la sortie de Sainte-Sévère honore Pierre Boury.
Mort pour la France. Pierre Boury est tombé héroïquement à l’âge de 20 ans le 16 juillet 1944. Pour la Libération.
Cliché Michel Gorand
À la sortie de Sainte-Sévère (sur la D 917) en direction de Boussac, vers 15h le 16 juillet 1944, à proximité du pont Tracat, le jeune Pierre Boury croise une voiture de soldats allemands : ils tirent et le tuent. Lors de son enterrement le 18 juillet, les Allemands reviennent au village, cernent le cimetière et tuent un autre résistant.
Une stèle érigée sur la D 917, près du Pont Tracat à la sortie de Sainte-Sévère honore Pierre Boury.
Boury Amédée
Beddes Albert

Michel Gorand

Version imprimable