Blangy-sur-Bresle (Seine-Inférieure, Seine-Maritime). Rafle du 17 août 1944

Plaque en hommage à Maurice Delattre et Yves Ternisien. A Blangy près de leur maison.
Deux résistants FTPF Yves Ternisien et Maurice Delattre furent arrêtés par les Allemands le jour du parcage de la population de Blangy-sur-Bresle et de Bouttencourt (Somme), le 17 août 1944. Ce jour-là, les Allemands procédèrent à une rafle des civils de Blangy, incarcérant et questionnant notamment le Maire de la ville. Les habitants, parfois en tenue de nuit, furent parqués comme des animaux dans un enclos du bourg voisin de Bouttencourt. Les corps des deux résistants qui moururent le jour même sous la torture n’ont jamais été retrouvés. Une plaque leur rend hommage, posée à l’entrée de leur domicile à Blangy.
Blangy-sur-Bresle se trouve aux limites entre la Seine-Maritime et la Somme. La Bresle est la rivière qui sépare les deux départements.
Le mois précédent, le 22 juillet 1944, le FFI Georges Houssaye, également de Blangy-sur-Bresle, était abattu par le Feldkommandant de cette ville de Seine-Inférieure.
Blangy-sur-Bresle (Seine-Inférieure, Seine-Maritime). Rafle du 17 août 1944
Sources

SOURCE : « Hommage aux fusillés et aux massacrés de la Résistance en Seine Maritime. 1940-1944 ». Edité par l’Association Départementale des familles de fusillés de la Résistance de Seine-Maritime. 1992. Avec notamment le concours de l’historien Claude-Paul COUTURE Editions EDIP. Saint-Etienne-du-Rouvray.

Version imprimable de cet article Version imprimable