Né le 9 mai 1925 à Saint-Mathieu (Haute-Vienne), mort en action le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse (Indre) ; manœuvre ; résistant FFI.

Fils de Marguerite Brandy ; Jean Brandy était manœuvre, domicilié rue d’Orjon à Argenton ; soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il fut blessé mortellement le 9 juin 1944 vers 10h, lors de l’attaque, par le maquis, du train allemand d’essence et de torpilles immobilisé à la gare d’Argenton ; il s’écroula au Clos du Verger où il fut retrouvé mort le lendemain et son corps relevé ; déclaration de décès de Lydie Raymonde Chabernaud, épouse Desfarge. Reconnu « Mort pour la France » ; Son nom figure sur le Mémorial du 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse.
Le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse
Sources

SOURCES : n° 96 du registre de décès d’Argenton-sur-Creuse. — Pierre Brunaud, Argenton dans la guerre, 2008.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable