Né le 24 décembre 1921 à Saint Ambrois (Cher), mort en action le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse (Indre). Requis permanent.

Fils de Romain Émile Baudras et d’Augustine, Marguerite Sautereau, son épouse. Célibataire, Roger Baudras était un requis permanent, domicilié rue JJ Rousseau à Argenton ; le 9 juin 1944, il fut tué à 16h lors de l’accrochage du maquis, à l’entrée d’Argenton, avec un groupe de soldats allemands de la colonne de répression du colonel Stenger. Déclaration de décès de Camille Clément, ami. Reconnu « Mort pour la France ». Son nom figure sur le Mémorial du 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse.
Le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse
Sources

SOURCE : n°98 du registre de décès d’Argenton-sur-Creuse.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable