Né le 8 juillet 1925 à Morteau (Doubs), mort en action le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse (Indre). Soldat du 1er régiment de France.

Plaque apposée au 76 Av. Rollinat à Argenton-sur-Creuse
Cliché Michel Gorand
Fils de Paul, Arsène, Philimin Rognon et de Blanche, Anne, Marie Leïser son épouse ; Henri Rognon était soldat du 1er régiment de France, domicilié à Morteau, et avait rejoint le maquis ; le 9 juin 1944 une compagnie allemande de la division « das Reich » envahit Argenton vers 18h30 et Henri Rognon s’opposa par les armes aux soldats allemands, jusqu’à sa mort à 20 h au lieu-dit le Beau soleil ; déclaration de décès d’André Auclert, secrétaire de mairie à Argenton ; reconnu « Mort pour la France » ; Inhumé à Argenton-sur-Creuse puis transféré à Morteau où existe une rue des Frères Rognon (son frère, FFI, ayant été tué dans le Doubs). Son nom figure sur le Mémorial du 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse et aussi sur une plaque apposée au 76 Ave Rollinat à Argenton.

Le 9 juin 1944 à Argenton-sur-Creuse
Sources

SOURCES : n°102 du registre des décès d’Argenton-sur-Creuse. — Note de JP Gires.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable