Une stèle est érigée au bord de la route D 12, avec cette mention « mieux vaut Mourir Debout que de Vivre à Genoux »
Une plaque indique les noms des maquisards tués ou faits prisonniers : Bailly Pierre, Bourdeau André, Bourdon Robert, Kinder Raymond, Morey Léon, Pédard André, Pédard Louis, Pédard Pierre, Rousselet Paul, Duhoux Charles, Gros Pierre, Guilbaud Louis, Laplanche Joseph, Morin Raymond, Jarraud Alphonse, Bibaut Georges, Guérin René, Legrand Marcel.
Au début juin, le maquis FTPF de Jeu-les-Bois (Indre) avait reçu des armes, lors d’un parachutage près de la ferme des Jodons de Georges Pirot*, chargé du maquis de Jeu-les-Bois. Après le 6 juin un cantonnement du maquis avait été installé aux Buttes de l’âge à Jeu-les-Bois pour accueillir de nouveaux maquisards de Châteauroux et de La-Châtre, et certains furent installés dans une maison abandonnée aux Laboureaux ; quelques maquisards venaient de Dun-le-Poêlier. Le 12 juin 1944 au matin, suite à une dénonciation, une colonne allemande conséquente attaqua le maquis aux Laboureaux ; le groupe des Buttes vint à l’aide et de violents combats eurent lieu pendant plusieurs heures, au carrefour des Laboureaux, sur la route de Jeu-les-Bois à Ardentes (D12) : une vingtaine de maquisards y furent tués ou faits prisonniers ; Mme Pédard de La-Châtre y perdit ses trois fils âgés de 18 ans, 24 ans et 29 ans ; nombre de ceux qui purent décrocher rejoignirent le maquis de Dampierre. Le 13 juin 1944 à 11h, le secrétaire de mairie, M Criuckert déclare les décès de 3 inconnus, paraissant âgés de 22 ans, 20 ans et 30 ans, morts le 12 juin à 15h aux buttes de l’âge sur la commune de Jeu-les-Bois.
BAILLY Pierre, Ernest
BOURDON Robert, Émile
DUHOUX Charles
GROS Pierre
KINDER Raymond (Ricard dans la résistance)
LE GALLIC Lucien, Pierre, Francis
MORIN Raymond
PÉDARD Louis, Georges
PÉDARD Pierre, André
ROUSSELET Paul
..........................
9 déportés morts en camp. Ils ne figurent pas dans le Dictionnaire des fusillés et exécutés mais ont leur biographie dans la base du Maitron général.
BIBAUD Georges
BOURDEAU André
GUÉRIN René
GUILLEBAUD Louis
JARRAUD Alphonse
LAPLANCHE Joseph
LEGRAND Marcel
MOREY Léon, Sylvain
PÉDARD André, Vincent
.
Sources

SOURCE : Georgette Guéguen-Dreyfus, Résistance Indre et vallée du Cher, 1970.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable