Né le 11 décembre 1902 à Châteauroux (Indre) ; résistant FTP tué par les troupes allemandes le 12 juin 1944 à Jeu-les-Bois (Indre) ; mort en action..

Cliché Ginette Gorand
Né au domicile de ses parents, route de Lignères à Châteauroux ; il est fils de Blaise Rousselet maçon et de Marie, Henriette Ninet, ménagère ; Paul Rousselet était ouvrier en chaussures, domicilié chemin de Chambon à Châteauroux et marié le 6 avril 1926 à Saint-Maur (Indre) à Jeanne Daugeron. Engagé dans les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) ; il était sentinelle, près de la maison des Laboureaux et fut tué blessé mortellement, le premier, lors de l’attaque, par une colonne allemande conséquente, du maquis installé aux Laboureaux, commune de Jeu-les-Bois (Indre). Transporté à Châteauroux (Indre) où il mourut le 12 juin dans la matinée (acte de décès d’un inconnu d’environ 35 ans et d’un mètre soixante-cinq. Déclaration de décès du 14 juin, d’Emile Boulay, secrétaire de police, rectifié par jugement du tribunal civil de Châteauroux du 22 janvier 1945). Reconnu « Mort pour la France ». Son Le nom de Rousselet est inscrit sur la stèle érigée à « Les Laboureaux » au carrefour de D12 et D74a. Une stèle a été érigée à son nom près de la maison des Laboureaux où il fut tué.
Jeu-les-Bois (le 12 juin 1944)
Sources

SOURCES : ANACR Indre 2012. Combats des maquisards Indre été 1944. — G.Guéguen-Dreyfus, Résistance Indre et vallée du Cher, 1970.— Correspondance de Mme MS Beuzard, enseignante ; n°460 du registre des décès et n°487 du registre des naissances de la ville de Châteauroux.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable