Né le 26 juillet 1916 à Moyeuvre-Grande (Moselle annexée), exécuté sommairement le 26 juillet 1944 dans la cimenterie désaffectée située à Le Gua (Isère) ; ouvrier ; résistant FFI.

Valentin Braun et son épouse Geneviève.
Crédit Photo : coll. Braun
Monument commémoratif de la carrière Révolleyre à Le Gua (Isère
MémorialGenWeb.
Ouvrier aux usines de Wendel, il résida à Vitry/Orne puis à Clouange (Moselle). Il fit son service militaire au 94ème RI de Bar-le-Duc(Meuse) de 1937 à 1939, se maria le 8 décembre 1939. A la déclaration de guerre, il était affecté spécial dans une industrie de guerre. Pour avoir résisté à la germanisation en Moselle re-annexée, jugé comme peu sûr à la frontière par les Allemands, Albert Braun est transféré le 15 janvier 1943 au camp « pour la consolidation de la race » à Blankenburg (Allemagne, Gau Thuringen) alors que sa femme Geneviève subit le même sort une semaine plus tard pour le camp de Saaz (actuellement Zatec, Tchécoslovaquie, Sudètes). Puis en février-mars 1943, les hommes de Blanckenburg furent déplacés vers d’autres camps, et notamment au camp n°9 de Wattenstedt. C’est l’occasion de reformer les familles, même si les femmes restaient séparées des hommes. Le couple s’évada le 9 septembre 1943, passa clandestinement la frontière franco-allemande à Moyeuvre (Moselle annexée) et rejoignit Romans (Drôme).
Le 9 juin 1944, Albert Braun s’engagea dans les FFI de la compagnie Abel dans le secteur Drôme Nord et intègre le 12ème BCA. Son pseudonyme était Albert Mazette. Dans le cadre de la liquidation du maquis du Vercors, il fut arrêté le 23 juillet 1944 par les Allemands, interrogé au Grenevrey dans la commune de Vif et fusillé le soir même dans une usine à ciment désaffectée au lieu-dit Révolleyre sur la commune de Le Gua (Isère) avec 5 autres FFI. Leurs corps furent retrouvés le 9 août 1944. Albert Braun ne fut reconnu que le 20 septembre par son épouse. Il fut inhumé au cimetière Saint-Barthélémy de Le Gua, puis à Vitry/Orne (Moselle) le 14 octobre 1949. Un monument fut érigé le 21 juillet 1946 à Le Gua où figurent le nom des victimes des Allemands de juillet 1944 dont Albert Braun.
Sources

SOURCES : DAVCC, dossier statut. — AD Moselle 1W1123, liste des transplantés du Kreis Metz-Land mars 1943. — AD Isère, DSC05217. — AM Le Gua, acte de décès. — Pascal Beyls, Biographies meylanaises, Grenoble, auto-édition, 2001, volume 4, p.420. — Le Dauphiné, 20 juillet 2015. — Sites Fondation de la Résistance et Mémorial GenWeb. — Archives familiales.

Andrée Barras, Philippe Wilmouth

Version imprimable de cet article Version imprimable