Né le 6 septembre 1898 à Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 11 juin 1944 à Cayenne, commune de Sainte-Cécile (Indre) ; percepteur.

Fils d’Antoine Viallard et de Marie Arnaud, son épouse ; Jean Viallard était percepteur des contributions à Saint Christophe-en-Bazelle (Indre) et marié à Antonia Puissant ; le 11 juin 1944 les maquis de la région de Dun-le-Poëlier (Indre) et des villages voisins étaient attaqués par des centaines de soldats allemands, qui arrêtèrent le percepteur Jean Viallard, fusillé avec d’autres résistants le 11 juin 1944 au lieu-dit Cayenne, commune de Sainte-Cécile et à 1km5 de Saint-Christophe-en-Bazelle. Déclaration de décès (qui indique mort à 10h à Saint-Christophe-en-Bazelle) le 12 juin d’Ida Ledoux, voisine du défunt. Son nom est inscrit sur la stèle érigée sur le bord de la D13 au lieu-dit Cayenne. Reconnu « Mort pour la France ». Son nom figure sur le panneau d’information installé sur la place du village de Dun-le-Poëlier. Une plaque est installée sur l’ancienne perception « à la mémoire de Jean Viallard fusillé par les nazis ».


Dun-le-Poëlier (11 juin 1944)
Sources

SOURCES : n° 11 du registre des décès de Saint-Christophe-en-Bazelle. — Combats des maquisards Indre été 1944, ANACR Indre, 2012.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable