Né le 24 novembre 1909 à Déols (Indre), massacré le 28 août 1944 à Heugnes (Indre) ; chauffeur d’auto.

Fils de feu Onésime Adam et de Renée Delétang son épouse ; Onésime Adam fils était chauffeur d’auto, marié à Albertine Gauthier et domicilié rue de Coings à Déols ; suite aux combats du 25 août à Écueillé , le Maire avait demandé des démineurs qui lui furent envoyés par la préfecture : Adam, Lamirault et Linarès ; le soir, au retour sur Châteauroux, leur camion fut attaqué par des soldats allemands au lieu-dit « La Butte », commune de Heugnes (Indre) : Onésime Adam fut tué le 28 août 1944 « au champ d’honneur dans l’exercice de ses fonctions ». Déclaration de décès à Écueillé le 13 septembre d’Eugène Delétang cousin, garde champêtre à Déols. « Mort pour la France », victime civile de la guerre, n°56.644 du Secrétariat général des anciens combattants de mai 1945. Son nom est inscrit sur la plaque apposée sur le mur de la mairie d’Écueillé ainsi que sur la stèle érigée en 1946 au lieu-dit « la Butte », commune de Heugnes.


Écueillé , 25 août 1944
Sources

SOURCES : n°37 du registre des décès d’Écueillé . Note de Jean-Luc Stiver. — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable