Né le1er juin 1892 à Menestreau-en-Villette (Loiret), massacré le 23 août 1944 à Nouans-les-Fontaines (Indre-et-Loire) ; garde-forestier.

Fils d’Alexandre Chevallier et d’Amélie Lemosse ; Maurice Chevallier était garde-forestier en forêt de la Boire commune de Nouans-les-Fontaines et marié à Georgette Vannier ; vers le 20 août un soldat allemand avait été tué sur la route de Faverolles (Indre) : est-ce la raison de l’incendie de sa maison par des soldats allemands qui le fusillèrent le 23 août 1944 à 8h à « La Boire ». Déclaration le 24 de Richard Marsile, garde-champêtre à Nouans. Reconnu « Mort pour la France » (décembre 1948).
Sources

SOURCES : n°14 du registre des décès de Nouans-les-Fontaines. — Combats des maquisards Indre été 1944, ANACR Indre, 2012.

Michel Gorand

Version imprimable