Né le 17 janvier 1926 à Bieuzy (Morbihan), exécuté sommairement le 30 août 1944 à Levroux (Indre) ; ouvrier agricole ; résistant ; FTPF-FFI.

Jean Tanguy
La stèle érigée à Levroux
SOURCE : Michel Gorand,
Morts à l’été 1944 dans l’Indre pour la Liberté, 2017.
Jean Tanguy était le fils de François, Marie Tanguy et de Marie, Joseph Philippe, décédée. Célibataire, il était domicilié à Saint-Martin-de-Lamps (Indre), où il exerçait la profession d’ouvrier agricole.

Jean Tanguy s’engagea dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF), puis dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) au maquis FTP de Frédille (Indre). Le 30 août 1944, il fut abattu par des soldats allemands qui avaient investi la commune de
Levroux.
L’acte de décès numéro 48 dressé en mairie de Levroux le 1er septembre 1944 sur la déclaration de Maurice Bidault, peintre à Levroux, le déclare « décédé le 30 août 1944 dans les champs de la Verdinerie ».

Jean Tanguy a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.
Dans l’Indre, une stèle a été érigée en 1997 avenue des Arènes à Levroux, à proximité du gymnase du collège, qui porte l’inscription :

« Ici
le 3 août 1944
Jean Tanguy
est mort pour la France
à l’âge de 18 ans ».
Sources

SOURCES : SHD, Vincennes, RG 16 P 563277. — Combats des maquisards Indre été 1944, ANACR Indre, 2012. — Michel Gorand, Morts à l’été 1944 dans l’Indre pour la Liberté, 2017. — Note de Jean-Pierre et Jocelyne Husson. — État civil, Bieuzy (acte de naissance en attente) ; Levroux (acte de décès).

Michel Gorand

Version imprimable