Le 2 septembre 1944, comme le 1er septembre, des véhicules allemands circulent, à flot continu, entre Saint-Pierre-de-Jards (Indre) et Reuilly (Indre), sur la D28 : c’est la retraite vers l’Est de la France. A la ferme de Malassis, commune de Reuilly, à 200m de cette route, la batteuse est en action avec une dizaine d’hommes en plein travail. Un motocycliste allemand armé arrive à la ferme pour réparer son engin ; soudain des maquisards interviennent et des échanges de coups de feu ont lieu avec l’allemand qui est tué ; d’autres soldats allemands arrivent, les tirs continus, puis encerclent la ferme de Malassis et celle, voisine, de La-Fontaine-Saint-Martin, commune de Chéry (Cher) ; le passage de trois avions alliés à basse altitude interrompt le combat pendant quelques instants mais les 2 fermes seront pillées et incendiées et 6 civils seront fusillés, vers 14h30, dont le fermier Lagarde de Malassis.
Une stèle de Malassis-La-Fontaine est érigée à proximité des fermes sur la D28 : « Aux fusillés du 2 septembre 1944, victimes de la barbarie allemande » : Boursier Émile, Cousin Pierre, Lagarde Jean, Legrand René, Rousval Yves, Vernaudon Germain.
BOURSIER Émile, Alexandre
COUSIN Pierre
LAGARDE Jean
LEGRAND René
ROUSVAL Yves, Marie
VERNAUDON Germain, Irénée, Blaise
Sources

SOURCE : ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

Version imprimable de cet article Version imprimable