Le 2 septembre 1944, comme le 1er septembre, des véhicules allemands circulent, à flot continu, entre Saint-Pierre-de-Jards (Indre) et Reuilly (Indre), sur la D28 : c’est la retraite vers l’Est de la France. A la ferme de Malassis, commune de Reuilly, à 200m de cette route, la batteuse est en action avec une dizaine d’hommes en plein travail. Un motocycliste allemand armé arrive à la ferme pour réparer son engin ; soudain des maquisards interviennent et des échanges de coups de feu ont lieu avec l’allemand qui est tué ; d’autres soldats allemands arrivent, les tirs continus, puis encerclent la ferme de Malassis et celle, voisine, de La-Fontaine-Saint-Martin, commune de Chéry (Cher) ; le passage de trois avions alliés à basse altitude interrompt le combat pendant quelques instants mais les 2 fermes seront pillées et incendiées et 6 civils seront fusillés, vers 14h30, dont le fermier Lagarde de Malassis.
Une stèle de Malassis-La-Fontaine est érigée à proximité des fermes sur la D28 : « Aux fusillés du 2 septembre 1944, victimes de la barbarie allemande » : Boursier Émile, Cousin Pierre, Lagarde Jean, Legrand René, Rousval Yves, Vernaudon Germain.
BOURSIER Émile, Alexandre
COUSIN Pierre
LAGARDE Jean
LEGRAND René
ROUSVAL Yves, Marie
VERNAUDON Germain, Irénée, Blaise

Version imprimable de cet article Version imprimable