Sur le bord de la D 790
Le monument de Kerstang-Combout
« Ici furent fusillés le 11.7.1944 six patriotes... »

SOURCE : Photos Husson
Le 11 juillet 1944, six résistants condamnés à mort de façon expéditive par la cour martiale du Faouët (Morbihan) furent extraits des cellules aménagées dans l’école Sainte-Barbe où ils avaient été incarcérés et torturés. Conduits jusqu’au bois de Kerstang-Combout en Querrien (Finistère), ils y furent fusillés. Cinq d’entre eux ont pu être identifiés :
- Jean Caignec de Ploëmeur (Morbihan)
- Louis Christien de Lanvénégen (Morbihan)
- Vincent Hello de Plouay (Morbihan)
- Jules Le Sauze de Quimperlé (Finistère)
- François Quintrix de Mellionnec (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor)

En 1974 un monument a été érigé sur le lieu de leur exécution. On y accède par la D 790 qui va de Quimperlé au Faouët. Un panneau signalétique est planté à l’entrée du chemin conduisant au monument qui est constitué d’une croix de pierre dressée au-dessus d’une stèle portant l’inscription :

« Ici furent fusillés
le 11.7.1944
six patriotes
- CAIGNEC J. (Jean)
- QUINTRIX (François)
- LE SAUZE J. (Jules)
- HELLO V. (Vincent)
- CHRISTIEN (Louis)
- X INCONNU »
Sources

SOURCES : " Vibrant hommage aux fusillés de Kerstang ", Ouest-France , 13 juillet 2015. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur-éditeur, Mayenne, 1978. — " Lieux mémoriels-Querrien ", dossier en ligne sur le site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable de cet article Version imprimable