Né le 1er juin 1921 à Sarrebourg (Moselle), exécuté sommairement le 5 septembre 1944 à Baume-les-Dames (Doubs) ; apprenti menuisier et serrurier ; résistant FFI.

Il quitta, en août 1940, à vélo avec sa famille Sarrebourg ré-annexée par les Allemands pour Nancy (Meurthe-et-Moselle). Réfractaire au STO, il intégra le maquis des Montagnes du Lomont à Baume-les-Dames.
Le 5 septembre, la 10e compagnie du 4e Régiment de Tirailleurs Tunisiens arriva en vue de Baume-les-Dames vers 5h30. A 6h, le pont sur le Doubs fut pris et l’attaque se poursuivit vers le centre du bourg avec l’aide d’une compagnie FFI locale. A 7h, le carrefour central fut pratiquement atteint mais l’ennemi commença à se ressaisir et interdit toute progression. A 14h, la situation se dégrada fortement. Des blindés venant de Besançon vinrent renforcer la garnison de Baume-les-Dames suivis par de l’infanterie amenée par camions. De délicate la situation devint rapidement intenable et le 4e RTT se replia, entre 15h et 16h30 sur les hauteurs boisées dominant le bourg au sud, tenues par la 5e compagnie. La journée coûta au total 27 tués, 25 blessés et 4 déportés. Paul Schiesser fut grièvement blessé au lieu-dit « En Croyoy » et achevé par les Allemands. La commune fut libérée le 9.
Paul Schiesser fut inhumé avec une cinquantaine de ses camarades dans le Caveau-monument du cimetière de Baume-les-Dames en septembre 1947. Il fut décoré en 1954 de la médaille militaire et de la Croix de guerre avec palmes à titre posthume. Il figure sur le monument aux morts de Baume-les-Dames.
Sources

SOURCES : AVCC, dossier statut. — Ouvrage collectif, Annexion 1940-1945, témoignages du pays de Sarrebourg, Sarrebourg, éd. SHAL, 1994, p. 224. — site Souvenir Français du Doubs, article sur la Libération. — site « les tirailleurs.fr » d’Éric de Fleurian.

Philippe Wilmouth

Version imprimable