Dans cette commune de la Haute-Vienne, six maquisards FTPF furent exécutés sommairement par les Allemands.

Stèle commémorative
Crédit : MémorialGenWeb
Ces six maquisards faisaient partie d’un détachement qui fut attaqué par les Allemands. Capturés au moulin des Buges, dans la vallée de la Combade, commune de Saint-Gilles-les-Forêts, ils furent exécutés le jour même à 13h à La Borderie de Domps (« dans le pré de Monsieur Juille »).
C’est un épisode de ce qu’il est convenu d’appeler la bataille du Mont-Gargan qui opposa du 18 au 24 juillet les maquisards FTPF placés sous le commandement du Colonel Guingouin, renforcés par des gardes mobiles et des éléments de l’école de la Garde de Guéret (Creuse) aux troupes allemandes de la Brigade Jesser épaulées par les 1ère et 3e Centaines de la 2e Cohorte de la Milice française de Vichy.
Les six maquisards étaient des « légaux » récemment intégrés au maquis, manquant d’expérience face aux soldats allemands aguerris par leur engagement contre les partisans soviétiques sur le front de l’Est. Plusieurs groupes de maquisards furent ainsi pris à revers et anéantis.


Liste des victimes :
CHÈZE Armand
JANISSON Lucien
JONQUIÈRES Maurice
LABETOULLE Raymond
LEGROS Joannès
QUENARD Aimé
Une stèle commémorative fut érigée sur le lieu du massacre, entre Domps et Saint-Gilles-les-Forêts.
Sources

SOURCES : MémorialGenWeb. — Fabrice Grenard, Une légende du maquis, Georges Guingouin, du mythe à l’histoire, Paris, Vendémiaire, 2014, pp 258-259.

Dominique Tantin, Bernard Pommaret

Version imprimable de cet article Version imprimable