Les villages de Saint-Bily et du Cosquer, situés sur le territoire de la commune de Plaudren (Morbihan), où sept patriotes ont été exécutés/abattus en juin 1944, font partie des nombreux lieux de combat, d’exécution et de mémoire qui jalonnent le département du Morbihan.

La chapelle et la stèle du village de Saint-Bily
« Ici le 13-6-1944 sont morts pour la France... »
La stèle menhir du village du Cosquer
« Ici le 29 juin 1944 sont morts pour la France... »
Le village de Saint-Quily
Au début du mois de juin 1944, le 2e Régiment de chasseurs parachutistes du commandant Bourgoin, appartenant aux Forces françaises libres (FFL) et rattaché au SAS (Special Air Service), fut largué dans le secteur de Plumelec-Sérent-Saint-Marcel-Malestroit (Morbihan), où un important maquis se constitua. Plusieurs milliers de résistants morbihannais, appartenant aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) et aux Francs-tireurs-et-partisans-français (FTPF) furent regroupés et armés. Leur mission était de fixer les troupes allemandes stationnées dans le Morbihan, afin d’empêcher ou au moins de retarder l’arrivée des renforts sur le front de Normandie.
Les volontaires du 2e Bataillon FFI du Morbihan, placés sous les ordres du commandant Yves Le Garrec, furent rassemblés dans le bois de Saint-Bily en Plaudren pour y être armés avant de rejoindre le camp de Saint-Marcel. Le 13 juin 1944, ils furent attaqués par trois cents cavaliers géorgiens appartenant aux unités de l’Est. Pas encore armés, les FFI n’eurent d’autre solution que de prendre la fuite. Trois d’entre eux, Georges Bignonnet, André Le Godec, Gustave Siné, occupés à éplucher des pommes de terre furent abattus. Un quatrième, Lucien Le Godec, frère d’André Le Godec dut fait prisonnier.

Devant la chapelle du village de Saint-Bily, une stèle constituée d’un bloc de granit en forme de menhir a été érigée sur le lieu de leur exécution, sur laquelle est scellée une plaque commémorative portant l’inscription :

« Ici le 13-6-14944
Sont morts pour la France
- BIGNONNET G. (Georges)
- SINÉ G. (Gustave)
- LE GODEC L. (Lucien, frère d’André Le Godec, mort en déportation à Bergen-Belsen le 15 avril 1945)
- LE GODEC A. (André)
du 2e Bon (Bataillon) FFI »

Le village du Cosquer
Après l’attaque allemande lancée contre le maquis de Saint-Marcel le 18 juin 1944, qui contraignit SAS et FFI à décrocher et à se disperser, les unités de la Wehrmacht et de la Feldgendarmerie, les agents de l’Abwher (service de renseignements de la Wehrmacht), du SD (Sicherheitsdienst, service de sûreté et de renseignements de la Gestapo), ainsi que leurs auxiliaires français, les miliciens du Bezen Perrot et du Parti national breton français, se lancèrent dans une traque implacable des parachutistes SAS, des FFI-FTPF et de tous ceux qui les hébergeaient et les ravitaillaient. Rafles, arrestations, interrogatoires, tortures, et exécutions sans jugement de SAS et de résistants, incendies de fermes, pillages et massacres de civils se multiplièrent dans tout le département du Morbihan.

Le 29 juin 1944 au matin, la ferme de Joseph Dano, agriculteur au village du Cosquer en Plaudren, ferme où étaient cachés deux parachutistes SAS et trois résistants, Ambroise Gillet, Jean Le Crouhennec* et Maurice Le Gloahec*, fut encerclée par des soldats allemands et des miliciens bretons du Bezen Perrot. Les deux parachutistes SAS purent s’échapper, mais Joseph Dano et les trois résistants furent capturés, interrogés et torturés longuement par les miliciens, puis exécutés sur place.

En 1985, une stèle de pierre a été érigée sur le lieu de leur exécution sur laquelle est scellée une plaque portant l’inscription :
« Ici le 29 juin 1944 sont morts pour la France
- DANO Joseph
- GILLET Ambroise
- LE CROUHENNEC Jean
- LE GLOAHEC Maurice »
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 2W 15 920. — " Ami entends-tu… Journal de la Résistance bretonne, ANACR-56, n° 160, août 2013. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur-éditeur, Mayenne, 1978. — Joseph Jégo, 1939-1945 Rage Action Tourmente au Pays de Lanvaux, Imprimerie La Limitrophe, 1991. — Kristian Hamon, Le Bezen Perrot : 1944, des nationalistes bretons sous l’uniforme allemand, Yoran Embanner, 2005 et Agents du Reich en Bretagne, Morlaix, Skol Vreizh, 2011. — René Le Guénic, Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. —" Lieux mémoriels en Morbihan-Plaudren , dossier en ligne sur le site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable de cet article Version imprimable